Kubilai Khan investigations
Frank Micheletti
Avec un nom aussi glorieux que Kubilai Khan investigations, il fallait un leader original, à la fois figure de l'ombre et de la lumière, comme le danseur et chorégraphe Frank Micheletti.

Sans tapage mais juste le chuchottement du bouche à oreille, le talent de cet homme si peu conforme au profil de danseur contemporain, et du collectif d'artistes (on y trouve des circassiens, des vidéastes, des musiciens, des Japonais, des Vietnamiens...) qui l'entoure, a su se faire entendre à sa juste mesure: celle d'un comptoir d'échanges artistiques [...].

Car si Kubilai Khan investigations, apparu en 1996, possède évidemment l'esprit de conquête du grand chef mongol, il en a surtout l'ouverture tolérante.

Chacune des pièces du collectif transforme la plateau en champ magnétique pour la plus insolite des cohabitations, sans pour autant céder au piège du grand mixe globalisant.
[...] Kubilai Khan trafique des images, des sons, des voix et de la danse pour dérouler une texture polyphonique où chaque élément se détache tout en tout en trouvant un curieux accord dans une partition d'ensemble. [...]

>>>Frank Micheletti interviewé par La voisine
Rosita Boisseau, Panorama de la danse, Les Editions Textuel, 2006
J'aime laisser du temps pour que les images remontent des réserves obscures et qu'elles glissent dans le courant de nos mémoires. Danser nous approche des énergies renouvelables de l'humain ; une géo-poétique et micro-politique des terres inconnues que sont nos corps, qui invitent au voyage dans tous les sens. Les champs artistiques sont cartographiques, ils dessinent les plans où nos vies s'explorent en relation étroite avec ce qui nous entourent ; ils sont aussi des «mondes flottants» courbés par l'énergie des flux, des déplacements où s'actualisent nos rapports au monde. La création est une oscillation, une partition qui déjoue les pièges de l'assignation, de la personnalité. C'est un lieu de circulations, de frictions et d' infiltrations, une architecture invisible.
Frank Micheletti
Portrait de Frank Micheletti par La Voisine