Kubilai Khan investigations
Le projet de Kubilai Khan investigations



À plus de 20 ans d'existence et 30 créations représentées en France et dans plus de 40 pays, Kubilai Khan investigations s'est affirmé comme une plateforme de créations plurielles, une fabrique de dynamiques artistiques de l'échelle locale à l'échelle internationale. Depuis les côtes du Mozambique jusqu'à la baie de Tokyo, glissant d'un fuseau horaire à l'autre, activant aussi bien les transversalités de langages artistiques que les questionnements culturels.

Le projet artistique ne cesse d'interroger l'espace/monde en mutations, d'en sonder les transformations en cours, d'observer la naissance continue du réel et de ses représentations par la rencontre entre arts, territoires et publics. Une dynamique internationale est expérimentée par les diffusions mais plus encore, par les nombreuses résidences et créations effectuées sur place (à ce jour plusieurs pièces ont été créées et répétées en dehors de nos frontières avec des collaborations locales au Japon, Ghana, Mozambique, Argentine, Mexique, Chili, Bulgarie et Pologne).

En favorisant la perspective «aller/retour», faisant se croiser une implication locale et des projets à l’international, Kubilai Khan a pu inscrire de véritables synergies de rencontres, démultiplier ses points de vue et faire contribuer de nombreux regards et paroles en se déployant sur des territoires diversifiés. Des déplacements, des rapprochements, dans « l’usage du monde » comme l'a formulé Nicolas Bouvier.
Cette perspective « aller/retour» nous permet de développer dans plusieurs villes en France et sur notre terrain d’adoption, Toulon et sa région, cet élan d’ouverture en impulsant des propositions multiples dans l’espace public. Formes inédites, trajets, parcours composés in situ, qui invitent le public à renouveler son regard sur le tissu social et la place de nos corps dans la ville.

À l’heure où de multiples réseaux s'entrecroisent, des nœuds stratégiques de flux, transferts et mobilités ultrarapides, dans ce monde multi polaire qui se dessine, cette dynamique de déplacements reste pour nous un terrain privilégié pour observer les processus de modernisation de plus en plus transitoires, modifiables et contingents, pour observer et écouter les nouveaux usages et visages de ce qui vient.

Depuis sa création, la compagnie a été « artiste associé » auprès de différentes structures et de leur territoire (CNCDC Châteauvallon à Toulon, Pôle Sud à Strasbourg, l'Arsenal de Metz , La Comédie scène nationale de Clermont-Ferrand, le Théâtre Louis Aragon à Tremblay-en-France). En 2011-2013, la compagnie a été en résidence au Théâtre Paul Eluard à Bezons. EN 2017-18, elle s'associe avec les Rencontres chorégraphiques internationales de Seine Saint-Denis, le Théâtre du Beauvaisis et le Théâtre des Salins, scène nationale de Martigues. En 2020, la compagnie est "artiste associé" aux Scènes du Jura, scène nationale.

Nous développons et avons développé des formes spécifiques et appropriées en relation à la ville, son urbanité, son tissu social. Nous avons aussi défini des outils de transmission et de rencontres auprès des publics. Nous avons cherché des formulations de nos pratiques qui s’intensifient dans la réalité collective de nos vies quotidiennes. Des corps en présence soucieux d’une relation en prise directe avec la ville.



Comme une micro-politique, comme une micro-géographie, la danse comme un médium de déplacement, de dépassement, un déclencheur d'expériences. Aujourd’hui, Kubilai Khan poursuit son voyage à travers les formes et les plateaux, continue d'hybrider les gestes, de déplacer les lieux de présentation de la danse, des musiques, pour trouver de nouveaux regards. Pièces chorégraphiques, parcours dans les villes, performances in situ, nouvelles constellations ... autant d'empreintes sensibles et engagées, de points de vue sur le monde.

Kubilai Khan Investigations essaye de façonner une pratique artistique nomade, rapide et dynamique qui puisse produire et associer : du mouvement, des ancrages et des connexions. Des pièces, des performances tout autant que des projets territoriaux sur des échelles de temps et d’espaces très diversifiées. Constitué d’une équipe cosmopolite qui crée régulièrement à l’étranger, la compagnie se ressource dans la particularité, la singularité et l’enchevêtrement des langages, elle y trouve de nouveaux questionnements et terrains d’expériences. Observateur des espaces et des cultures spatiales, la trajectoire du groupe s’attache à reconnaître la particularité des lieux et le sens de passage des mouvements, à collecter les traces et les empreintes de nos corps pour articuler un lien et des écoutes sensibles et de proposer aux différents publics des matériaux précis, ciselés et sans cesse renouvelés.

Le médium danse nous permet d’allonger les perspectives, de déployer différentes énergies dans des registres sensibles et nuancés. Comme une écologie corporelle qui rend possible un rapport plus complet au monde. Prise de terre, alimentation fantôme ; sismographe entre le visible et l’invisible, réceptif aux jeux d’écarts et qualités de réglages des distances, des places, des rythmes. Kubilai Khan investigations ne façonne pas des danses de salon, mais des matières tous-terrains, à toutes les saisons et en toutes circonstances. Les explorations de Kubilai modulent un éco-système particulier qui produit des formats mixtes, ouverts et curieux de déplacements. Cet ensemble rassemble un corpus d‘éléments, de tempéraments, d’allures variables et de matières qui constituent un style, une griffe, un trouble. Un goût particulier qui associe géographie des formes, poétique du mouvement et politique des présences. Commencer et recommencer avec une joie non dissimulée cette petite magie appelée petite danse, qui sont toutes les petites danses de tous les jours. Danser parce que le monde bouge sous nos pieds.

Créer comme aventure collective, d’idées et de corps, de langages mêlées et de rencontres. Créations plurielles qui sont autant de formes de dévergondages ; pour se mouiller jusqu’au cou, dans les différentes directions du temps, dans les différentes versions possibles des vies.
Rester attentif à l’inconnu …