Kubilai Khan investigations
Kubilai Khan Investigations développe son lien au public et sa volonté d’offrir le pouvoir libérateur de la danse à tous.te.s, proposant deux dancefloors. Menant en amont des ateliers avec des écoles de danse et des associations, la compagnie crée une équipe de « capitaines de bal » qui accompagneront les artistes et guideront les danseurs aventureux sur la piste.
Première proposition, Tornada Tropicale nous invite à suivre les rythmes chaloupés et enfiévrés de l’électro-Cumbia de Mexico à Lima, de Buenos Aires à Bogota et à se perdre dans les irrésistibles secousses des Bailes Funk de la cité carioca.
Deuxième proposition, African Soul Power nous mène au cœur des rythmes Afro-House, de l’Afrique de l’Ouest en Afrique australe ; circulant depuis les tumultueuses mégapoles de Kinshasa et Lagos jusqu’aux townships de Johannesburg en traversant le Mozambique, l’Ouganda, le Zimbabwe. Cet envol des musiques électroniques qui aujourd’hui ne cessent d’inventer des genres nouveaux dévoile une carte aux trésors où s’inventent de nouvelles formes des musiques électroniques et se trament de fertiles dialogues entre passé, présent et futur. L’Afrique du Sud dans sa version locale de la house music qui était mise en lumière à ses débuts sous le nom de Kwaito se démultiplie aujourd’hui sous différents noms comme par exemple le Gqom (house minimaliste de Durban) ou le Shangaan électro, mais aussi le Guzu, mix euphorisant entre musiques traditionnelles, house des townships et hip hop.

Satellites of dance a été mené en mai 2018 à l’occasion de Vive la danse aux Ateliers des Capucins à Brest, rassemblant plus de 5000 personnes, puis lors de la fête de Danse Suisse en mai 2019 à la gare centrale de Zurich, et à Genève, pendant le festival Mouv’danse à Montval sur loir en juin.
Lors de la neuvième édition de son festival Constellations, Satellites of dance aussi été proposé à Hyères, Ollioules et Toulon.


 
Calendrier
1/2/2020 Satellites of dance, Festival À l'école de l'anthropocène, Lyon