Kubilai Khan investigations
© Laurent Thurin-Nal
Alta Tensào + Satellites of dance

Alta Tensào
Samedi 23 octobre à 10h30
Médiathèque d'Albertville, 135 Place de l'Europe, 73200 Albertville pour le Festival le Grand Bivouac

"Je fais une musique de lutte pour porter la voix du peuple, les sons de lutte sont l’arme du futur parce que dans la vue d’ensemble, il nous faut plus de couleur » – Seun Kuti
Cette conférence sera animée par un phonographe, des vinyles et des images pour suivre l’essor des musiques et danses inventées aujourd’hui dans les townships d’Afrique du Sud, du Nigéria, du Ghana ou d’Ethiopie.
Seun Kuti (dont le père, Fela Kuti inventa, avec Tony Allen, l’afrobeat) se fait l’écho du rôle que peuvent jouer les musiques et danses dans les transformations et évolutions des sociétés africaines. Nous évoquerons l’afrobeat mais aussi le highlife et l’azonto du voisin ghanéen, le kuduro angolais. Nous suivrons les rythmes émancipateurs du kwaito et la forte désillusion de la nation arc-en-ciel post-apartheid accompagnant le beat plus abrasif de la house minimale de Durban : la gqom music.

Animée par une sélection de vinyles glanés lors de différents voyages, cette rencontre, accompagnée du danseur et directeur du festival de danse et musique traditionnelle au Mozambique Idio Chichava, sera ponctuée de clips et reportages qui éclairent l’invention de ces cultures populaires où la jeunesse trouve des moyens d’expressions multiples.

Alta Tensào est une conférence de 60 minutes, suivie d’un échange avec le public.


Satellites of dance
Samedi 23 octobre à 17h
Cours de l'hôtel de ville,73200 Albertville pour le Festival le Grand Bivouac

En amont de Satellites of Dance, sous forme d’ateliers, les membres de la compagnie formeront quelques complices qui voudront se mêler à l’aventure. Inscriptions sur le site du festival Le Grand Bivouac.
Mar. 19 oct. de 20h à 22h sur le plateau du Dôme Théâtre, Albertville
Ven. 22 oct. de 17h à 19h au studio du Dôme, Albertville

Danse, danse, danse …
The comet is coming !

Plusieurs dancefloors vont secouer et soulever nos corps. Le premier est une «Tornada Tropicale» qui nous transportera sur les rythmes chaloupés et enfiévrés de l’Electro-Cumbia de Mexico à Lima au milieu des barrios latinos ; puis nous nous envolerons de Kinshasa à Durban, d’Accra à Maputo, dans le balancement continu de nos hanches portées par le courant positif des musiques Afro-Electro qui agitent les Townships.

Plus d'infos sur les ateliers et le dancefloor site du Grand Bivouac



News
Rejoignez-nous sur