Kubilai Khan investigations
Conservatoire Toulon Provence Méditerranée
Partenariat inauguré entre le Conservatoire TPM et Kubilai Khan investigations qui se proposent, ensemble, de décloisonner et d’activer des transversalités de pratiques artistiques pour relancer nos capacités d’imaginations, d’anticipations et de créations plurielles. En trois volets pour l'année scolaire 2016-2017, et présenté au public dans le hall du théâtre Liberté à Toulon. Nous poursuivons ce travail en 2017-2018 en explorant la Ville d'Hyères.

Out Of The Box #5 -
17th of march 2018 - (Complexe aquatique, Hyères)


Out Of The Box #4 - La danse, la chasse et les bois
9 novembre 2017 - 19h00 (Collégiale Saint Paul, Hyères)



Hébétés et bousculés parfois par le kaléidoscope numérique, nous allons adoucir notre vision et remonter le temps pour une aventure et une navigation vers les périodes Renaissance et Baroque et plonger nos curiosités à l’âge où la langue s’invente un style poétique, une préciosité et une pudeur toute simulée des langages. Nouvelle façon de parler des corps, de célébrer et de blasonner sourcil, yeux, gorge, cuisse et plus et d’annoncer des obsessions qui paraissent s’affirmer aujourd'hui dans nos cultures contemporaines. Époque où les femmes étaient louées pour leur beauté et devinrent pour la première fois précisément scrutées et représentées.
«La danse, la chasse et les bois, Nous rendent exempts des lois Et des misères dont l'Amour Afflige les cœurs de la Cour" chantaient poètes et musiciens.
Out of the Box # 4 aime la danse baroque mais aussi le mambo et valser nos histoires.


Out Of The Box #3 - Comme tu as de grands yeux, mon enfant...
30 mai 2017 à 18h30


Retour sur Out of the Box #3 from Kubilai Khan on Vimeo.

Réalisé par Silverprod

Il y a tout autour de nous des fables sociales, des disciplines et des consentements qui collent au corps et à l’âme de tout un chacun. Alors même si la terre semble bien en place sous nos pieds, on peut aisément entrevoir les failles où s’identifient des défauts, des débordements, des points d’effondrement. Repérer ce qui arrive au corps, ce qui arrive dans la perception que l’on a du corps de l’autre, dans l’enregistrement de la rencontre, des télescopages entre les corps. Pour contredire le risque de rejet, d’étouffement, d’incompréhension ou d’étiolement et ouvrir une expérience qui suscite de l’accueil et du désir, une respiration et un intervalle sans lesquels il n’y a pas de sens commun. La modernité recharge tout autant qu’elle recycle un nouvel empire des signes qui met les doigts partout ; dans nos gestes et paroles, dans nos attitudes et pensées, dans des à-cotés ou des régions incertaines où se glissent en creux ou en excès une nouvelle carte qui nous appartient de questionner : celle de nos possibilités. Comme tu as de grands yeux, mon enfant... résiste à l’usure du monde et fabrique un lexique nomade qui écoute la rime et la vie.


Out Of The Box #2 - Cockpit voice recorder : Sahara
23 mars 2017 - 19h30


Retour sur Out of the Box #2 from Kubilai Khan on Vimeo.

Réalisé par Silverprod


Cette performance a pour ordre de mission de retrouver le Cockpit Voice Recorder, la boîte noire qui retrace les dernières intentions de notre projet de société. Cette filature nous révèle les sept principes de l’hypercapitalisme et quelques lignes de vies. Où l’on découvre que la vie n’est jamais exclusivement la nôtre. Que les nouvelles technologies permettent une extension sans précédent du domaine du Marché et qu’il s’avère parfois difficile de faire obstacle aux nouveaux gisements possibles du Profit. L’argent va à l’argent tandis que le mirage numérique nous intime de devenir la Start-up de nous-mêmes. Nous poursuivons les morceaux disjoints d’un monde qui nous échappe, créant un réservoir inépuisable de ressentiments. Cette mission Sahara porte l’espoir que cette expérience exploratoire nous permet de retrouver le souffle qui anime le poème, et avec lui notre dignité.

Out Of The Box #1 - Foire le Boucan
22 novembre 2016 - 19h30

« [...] Les docteurs de la culture veulent bien un peu de rénovation, un peu d’affranchissement à l’égard des normes, mais pas trop. Avec Soutter déjà c’est trop. » Jean Dubuffet

Louis Soutter (1871-1942) était un créateur en dehors des habitudes de pensée et des catégories. Rangé dans un no man’s land unique, entre Art Brut et art traditionnel, de par son originalité, Louis Soutter était inclassable. Architecte, violoniste, puis peintre, interné à l’âge de 52 ans, il se sera affranchi des codes bourgeois, académiques et puritains de son époque pour créer un univers percutant et une œuvre singulière et marginale. Louis Soutter eut de son vivant le tragique privilège d’être tenu pour un anormal, ses dessins pour une production de fou. Fou ne convient pas plus. De tout près, les dessins pouvaient ressembler à des fouillis de traits désordonnés, mais, vus de loin, il s’opérait dans ces fouillis une sorte de magie. Continuellement à la recherche de supports pour ses dessins, Louis Soutter illustrait des livres de toute origine. Ces dessins digitaux, presque préhistoriques, portent au paroxysme l’expression du tragique qui habite Soutter. Ses peintures au doigt sont un tremblement de modernité et compose une œuvre impressionnante de révolte, de violence et d’angoisse, choquante au sens propre du terme.

Foire le boucan est une cellule future, une maison minimum, un tourbillon des passions humaines comme un vol de sauterelles dévastateur.
Danse, musique, cirque et arts visuels ont partagé cette exploration d’un univers foisonnant et perturbant.


crédit photo: Marie-Eve Heer
 
Calendrier
30/5/2017 Out of the box 3/3, Théâtre Liberté, Toulon
9/11/2017 Out Of The Box #4, Collégiale Saint Paul, Hyères
17/3/2018 Out of the Box # 5, Complexe aquatique, Hyères