Kubilai Khan investigations
As long as it blossoms - solo 2005
Entre deux choses, un seuil, comme un lieu de rencontre.
Entre deux choses qui se rapprochent et se confrontent.
J’imagine un papier sur ce seuil.
Un papier en forme de corps humain.

Une poupée en papier voyage dans le temps.
Son existence est fragile, plus ou moins flexible, mais bien tangible.
Toujours retenue par la gravité, elle flotte et se meut par un souffle.
Elle accumule les informations de pliage sur son corps, le courant du temps l’emporte vers sa transformation.

Le papier en forme de corps : « KATASHIRO » permet dans les rituels shintoïstes une personnification de l’âme. Il est utilisé pour représenter un être en souffrance ou un ancêtre, dont l’âme revêt ainsi une apparence physique non charnelle, indispensable pour effectuer les rituels.
Cette hypothèse d’un corps humain représenté m’intéresse dans sa manière de distinguer l’âme et le corps, de dupliquer la personne et de lui donner alors d’autres vies.

La qualité de mouvement que je découvre à partir de cette idée de papier m’amène à créer une danse qui parle de moi. En étant éloignée de mon pays natal, je vis pleinement le décalage de deux cultures en moi. Ce décalage m’est stimulant et parfois difficile, et surtout il me met face à moi-même constamment.

Je traverserai aussi l’expérience avec la voix. La voix est un processus d’expression important, car elle permet l’extériorisation des émotions, leur explosion.

La question que je me pose, c’est après la construction d’une danse.
Les sensations et les intentions intérieures peuvent-elles rester le sujet principal des mouvements ? Comment garder l’instantanéité ou la notion du présent dans l’écriture, dans une chorégraphie, pour que cela ne devienne pas «mémoire» ?
Chiharu Mamiya, le 22 mai 2005 à Bruxelles
Distribution : Chorégraphie et interprétation - Chiharu Mamiya/Musiques - Rui Owada & Takumi Fukushima/ Scénographie - Yvette Rotscheid/ Régie générale : Pierre Vigna

Production : Cie Kubilai Khan Investigations, CNCDC de Chateauvallon.

Remerciements au CNCDC de Chateauvallon, aux Hivernales d’Avignon, à la Cie Mossoux-Bonté à Bruxelles, au Festival Gdanska Korporacja Tan au Théâtre Klub Zak à Gdansk, pour le prêt des studios et l'accueil en résidence.
Remerciements pour le regard à Alessandra Coppola et pour la voix à Franca Montfort




 
Calendrier
15/9/2006 As long as it blossoms, La Tannerie, Barjols