Kubilai Khan investigations
Koko Doko - création 2006
11 représentations
Tournée : Allemagne - France - Québec - Lettonie


Extrait video de Koko Doko par Camille Doucet

- Vous avez dû remarquer que la surface (ou le volume : ici, c’est la même chose) du monde présente... des irrégularités.
- Oui, une vraie boite à surprises.
Extrait de la Princesse Printemps de César Aika
Où est ici ?
Ce projet est coréalisé par LUDICA, compagnie basée à Dusseldörf (Naoko TANAKA, artiste visuelle japonaise et Morgan NARDI, chorégraphe italien) et KUBILAI KHAN INVESTIGATIONS - Comptoir d’échanges artistiques, basé dans le Sud de la France (Ikue NAKAGAWA, danseuse japonaise et Frank MICHELETTI, chorégraphe et danseur français). Les quatre artistes se sont rencontrés à Dusseldorf pendant l’été 2005, dans le cadre du programme Colina 05 (laboratoire d’artistes qui développent leurs travaux dans une pratique d’échanges entre les différents médiums artistiques).
La proximité et complémentarité de leurs territoires de recherche les ont naturellement invités à développer un projet ensemble. Initié et commencé à la Tanzhaus à Dusseldörf à l’été 2005, ce travail va se poursuivre à l’occasion de plusieurs résidences durant l’été et l’automne 2006 : Dusseldörf, Hanovre et Noisiel / La Ferme du Buisson, où la création sera donnée en octobre dans le cadre du Festival Temps d’images - Arte – La Ferme du Buisson.
"Au milieu de nulle part, entrez dans un monde flottant et cristallin, à la découverte des paysages assoupis dans vos rétines. L’humour de Kubilai Khan investigations, un duo de danseurs patineurs, les pieds enfouis dans des sacs plastiques, sur une scène ressemblant plus à une banquise qu’à un plateau, annonce quelques éclats, et la légèreté des images du collectif Ludica promet un choc voluptueux et étincelant. Le plateau n’est plus un lieu, il est une bulle qui nous enveloppe. Les images s’impriment sur les mouvements, réflexions qui créent des dédoublements, des inversions où se perturbent nos identités. La scène devient une toile réceptacle de propriétés lumineuses et vibratoires, d’impressions fugitives où les corps sont à la fois plus troubles, plus accessibles.
Kubilai Khan Investigations / Ludica se sont rencontrés autour de l’idée que le dehors n’est pas un instrument du dedans, qu’il n’y a pas toujours une nécessaire distinction entre l’animé et l’inanimé et qu’aucune substance n’était stable.
Autour de ce précipité poétique multipolaire, transposé dans une situation de plateau où tout se fabrique à vue, coulent des images qui font tourner les corps comme un kaléidoscope, sensation d’un volume à plusieurs fonds qui accueillent les empreintes délicates, fragiles et mobiles de nos désirs.
Koko Doko est une boîte à outils, une disposition à dérégler enveloppes et surfaces."


Frank Micheletti, mai 2006


Distribution: Ikue NAKAGAWA, Naoko TANAKA, Frank MICHELETTI, Morgan NARDI, Miguel CONSTANTINO - Audiopixel

Production: Ludica – Kubilai Khan Investigations
Co-production : Grand Théâtre de la Ville de Luxembourg, Tanzhaus Nkw - Dusseldörf, la Ferme du Buisson - Noisiel.
Avec l'aide du Centre de Développement Chorégraphique Toulouse/Midi-Pyrénées dans le cadre du projet IN VIVO"


 
Calendrier
25/3/2013 Koko Doko, du 25 au 30 mars au théâtre Paul Eluard de Bezons